Home / Forex / Le risque sur le Forex (partie 2)
bourse

Le risque sur le Forex (partie 2)

Si vous n’avez pas encore lu la première partie de cet article rendez-vous ici.

Commencez avec le risque et assistez au développement des profits

Commencer en considérant la gestion du risque peut sembler très contraignant lorsqu’on est impatient de gagner de l’argent au moyen du trading mais c’est la seule façon de s’assurer le succès et surtout la longévité dans ce domaine. La raison pour laquelle tant de traders échouent est due au fait qu’ils n’évaluent pas leur risque, tradent de manière impulsive sans aucun plan de trading, jusqu’à parfois annihiler leur compte. Avant de chercher à appliquer une bonne gestion de risque, il est capital de considérer les différentes manières d’appliquer cette gestion afin d’améliorer le potentiel des retours possibles.

Indépendamment de la stratégie ou de la méthode d’investissement choisie par le trader, protéger le capital augmentera déjà les chances de réussite. Ne pas intégrer les bases de la gestion du risque transformera un compte de trading en une mise de casino en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Vous trouverez ci-dessous les bases fondamentales du trading et leur application au trading des options binaires:

  • Limitez le premier dépôt

De nombreuses plates-formes exigent que les traders fassent un dépôt afin de pouvoir commencer à trader et souvent ces dépôts sont assez faibles comparés au capital qu’un trader s’est réservé pour trader. La tentation pour beaucoup consiste à alimenter leur compte de tous les capitaux qu’ils possèdent pour trader immédiatement. Cependant, comme pour toute nouvelle entreprise, une gestion du risque appropriée encouragerait le trader à seulement exposer une partie de ses fonds sur un seul compte initial afin d’éviter tout problème avec la plate-forme ou le courtier.

Il semble plus logique de d’abord tester les services qui vous sont offerts au moyen d’un dépôt minimum avant de transférer de grandes quantités d’argent afin d’éviter à la fois de vous engager avec un courtier peu recommandable et tout risque d’escroquerie quant au remboursement potentiel de votre dépôt.

  • Tradez en proportion de votre compte sans vous soucier du potentiel

La fonction de la gestion du risque consiste à préserver le capital, et par conséquent le seul moyen d’y parvenir revient à limiter l’exposition du compte pour minimiser les pertes. On appelle ce procédé le “trading en proportion”, lequel rerésente une discipline essentielle que tout trader se doit de maîtriser. Elle implique une prise de décision sécurisée sur un pourcentage du compte que le trader est prêt à risquer sur toute position individuelle. En général, les traders professionnels ne risquent pas plus de 2% sur chaque position, ce qui leur permet de supporter plusieurs pertes sans détruire leur compte initial. Pour de nombreux traders, ce pourcentage semble trop faible et dénué de sens car ils ignorent encore qu’il existe bien des possibilités de rentabiliser des trades à 2% de manière efficace dans le court terme.

La tentation pour les traders d’augmenter leur exposition sur des trades inconsidérés ou fatals, est l’une des erreurs faites par tous les traders à un moment donnée. Alors que la certitude est une donnée toute relative en trading, il est capital pour les traders novices de gérer leur risque avec la même rigueur pour chaque trade et ce pour toute stratégie. Non seulement une application subjective des règles réduit la discipline du trader, mais perturbe également le suivi de la croissance régulière d’un compte.  De nombreux traders à succès affirment que la suppression des émotions au profit d’un trading froid et mécanique est le secret du succès. La taille de la gestion du risque ne devrait pas être une exception et des trades proportionnellement plus petits devraient subir le même traitement robotisé, sans considérer le succès potentiel de la mise en place.

  • Utilisez des “Stop Loss” et ne vous en occupez plus

Les “Stop loss” peuvent être utilisés par les traders du Forex, du “spread betting” (pari sur l’écart) et des actions pour limiter le risque sur le compte de trading. Placer un ordre stop sur le marché permet de clôturer le trade lorsque les pertes ont atteint un certain seuil ou de donner un signal sur un trade dont le risque devient trop considérable ou dangereux pour le compte. En raison du fait que les marchés peuvent réduire à zero n’importe quel trader de haut-vol, évoluer sans limite signifie que sans “stop loss”, l’intégralité d’un compte est potentiellement en danger.

Les “Stop loss” représentent un excellent moyen de gérer le risque mais doivent faire l’objet d’une utilisation correcte. De nombreux traders placeront leurs stops sur des niveaux techniques, ou “points de rupture”, qui se déclencheront si la décision de trade s’avère être fausse. Il est essentiel, en vue d’une gestion du risque parfait, que ces niveaux ne soient pas altérés pendant l’évolution du trade. La tentation d’élargir ses “stop loss”, et donc d’augmenter le risque encouru, dans l’espoir que le trade s’avère gagnant, est l’un des moyens d’exploser son compte de trading à la baisse. Les “stop loss” peuvent être égalements utilisés en tant que “stops suiveurs” (trailing stops), consistant à suivre le cours en fonction d’un nombre de pips paramétré afin de protéger les gains déjà obtenus et clôturer la transaction si le trade s’inversait pour devenir négatif.

  • Résistez au désir d’un trading abusif

Commencer à trader est très excitant et de nombreux traders s’engagent trop souvent dans des risques inconsidérés. Ceci peut arriver à tout un chacun, c’est pourquoi une bonne discipline secondée d’une patience à toute épreuve sont obligatoires pour assurer le meilleur taux de réussite des stratégies de trading engagées. Vouloir s’impliquer continuellement dans les marchés est source de pièges et de dangers pouvant causer une multitude de pertes.

De nombreux gourous du trading affirment que les traders débutants commencent par trader sur des horizons de temps plus longs, comme par exemple sur du journalier (daily), afin de limiter les trades en premier lieu pour ensuite appliquer les compétences renforcées sur des horizons de temps plus serrés comme les graphiques en 5 minutes et en dessous. Les opportunités se présentent sur tous les horizons de temps et attendre le trade optimum augmentera à la fois le taux de réussite et la sécurité en rapport au risque encouru.

  • Gardez des positions pendant la nuit

Le trading moderne via internet permet aux traders de faire de l’argent 24 heures sur 24 sur une vaste gamme de marchés. Cependant, la récompense est proportionnelle au travail investi car il peut s’avérer très difficile et fatigant de suivre et contrôler les marchés jour et nuit. Tenir des position à court terme pendant les heures de sommeil peut exposer les traders à des risques considérables dus aux évènements pouvant survenir dans n’importe qu’elle partie du monde. Les matières premières et les devises, qui évoluent 24 heures sur 24, sont tout particulièrement vulnérables aux nouvelles et annonces économiques mondiales. Les actions présentent une vulnérabilité analogue pour les traders maintenant des positions roulantes pendant la nuit, anticipant une poursuite du profit réalisé lors de la séance précédente. Etre averti(e) des risques inhérents au maintien d’une position à court terme, et utiliser des “stop loss” pour prévenir des éventuels dérapages, font partie des stratégies de gestion du risque les plus importantes pour ce genre de trades.

Accédez à la dernière partie de l’article.

Check Also

Crash boursier

QUE PEUT-ON TRADER EN CDF ?

CFD signie « Contrat pour La Différence (Conract for Difference en Anglais). Vous trouverez dans cette ...