Home / Brokers / Les graphiques des courtiers d’options binaires sont-ils mis à jour en temps réel ?
14

Les graphiques des courtiers d’options binaires sont-ils mis à jour en temps réel ?

14

Pour gagner aux trading d’options binaires, plusieurs analyses sont faites préalablement par les traders. Celle que presque tous les traders utilisent est l’analyse graphique. Elle relate l’évolution graphique des actifs pendant une période donnée. Ainsi, ces graphiques sont-ils pour la plupart actualisés en temps réel ?

Les graphiques des courtiers d’options binaires

Un bon spéculateur du marché du trading et surtout celui des options binaires doit apprendre à bien interpréter les graphiques représentant les différents cours des actifs s’il veut rentabiliser son investissement. Ainsi grâce aux divers marchés de sous-jacents, chaque trader a la possibilité d’anticiper sur leur évolution future rien qu’en lisant les graphiques. Alors, pour montrer les cours des actifs aux traders, les brokers utilisent plusieurs types d’affichage dont le plus courant est le chandelier japonais. Ce type de graphique renseigne mieux sur les actifs en fournissant en plus de leur évolution, des informations importantes que le trader pourra jumeler et mieux spéculer. Généralement, chaque type d’actifs sous-jacent est représenté par un graphique. Autrement dit, l’or a sa courbe a part, les devises ont la leur, etc.

Quelques indicateurs de graphique des courtiers

RSI (Relative Strength Index) : il s’agit d’un oscillateur mesurant le rapport de force entre les mouvements des spéculateurs (acheteurs et vendeurs). Cet indicateur est le plus utilisé en options binaires et prend en compte les niveaux de clôture. Lorsqu’il est en dessous de 30 %, le marché est baissier et au dessus de 70 %, le marché est haussier. Ainsi, on parle de survente lorsque son pourcentage est compris entre 0 et 30 % et de surachat lorsqu’il est entre 70 et 100%. Le nombre de période (n) par défaut est de 14 unités mais l’on peut également utiliser des périodes comprises entre 5 et 9. De même, lorsque la tendance de cet indicateur est contraire à la tendance de l’actif, le changement de tendance est très proche.
Bandes de Bollinger : cet indicateur est spécialisé dans l’interprétation des analyses d’ordre économique. Il a été programmé par John Bollinger. Il est donc un outil très important pour anticiper sur l’évolution future du cours des actifs sous-jacents. Bollinger s’est basé sur l’hypothèse que la fluctuation du cours des sous-jacents suit une loi normale. De ce fait, plus de 90 % des valeurs sont compris entre deux bandes données. Ainsi, quand le sous-jacent excède ou vient à hauteur de la bande supérieure, cela veut dire qu’il y a vente mais dans le cas contraire, l’on parle d’achat.
Les oscillateurs stochastiques : cet outil créé par George Lane comprend deux oscillateurs. Le premier (le %K) est épuré par le second oscillateur : le %D. Ainsi, le second oscillateur est la moyenne du premier en fonction de la période de temps restante (p) sur les (n) des derniers périodes. Le %K tout comme le RSI relate les tendances de surachat et de survente mais ce dernier est beaucoup plus efficace que le RSI car il prend en compte les extrémités des niveaux tandis que le RSI ne se contente que du niveau de clôture. Lorsqu’il y a surachat, l’oscillateur %D est rapproché de 0 et survente lorsqu’il est plus près de 100. Quant au signal de vente, il est donné lorsque le %D est sur des repères hauts et entre en collision avec le slow %D (Sa moyenne mobile).
Le MACD : il est un oscillateur de moyennes mobiles exponentielles qui se résume comme suit. En premier lieu, on procède au calcul de deux moyennes mobiles exponentielles X et Y. Aussi, on calcule la différence entre ces deus moyennes mobile (A= X – Y). Ensuite on trace la courbe A qui est en fait l’oscillateur des moyennes mobiles exponentielles. Après, on calcule également B qui est la moyenne exponentielle de A puis on trace les courbes A et B sur le même graphique. Cette moyenne mobile B a pour but de booster le signal donné par l’oscillateur de moyennes mobiles A. c’est dire, la moyenne B croisera la ligne X avant qu’elle ne passe sur la ligne du 0.
Tous ces indicateurs de graphiques sont très performants et permettent de mieux interpréter les graphiques. Néanmoins, certains brokers ne mettent pas à jour leurs graphiques afin de faire perdre exprès leur client et bénéficier de leur capital. Il est donc important que chaque trader choisisse les bons brokers surtout ceux qui sont reconnus (les brokers régulés).

Check Also

Interactive Option

Avis et Test sur le broker Interactive Option

Conformément à ses engagements de broker régulé, Interactive Option s’engage à respecter formellement les règles ...